Français

Coen Engelhard and altoviolCoen Engelhard fait des archets en bois de Robinier dans le Sud de la France. Ce bois, appelé aussi Acacia, donne des archets légers et directs, avec une belle articulation et un son ouvert.

Ce site est dédié aux archets Renaissance et baroque.
Le site Archets en bois de Robinier montre aussi des archets modernes.

Le bois de Robinier provient de la forêt où Coen vit, aux pieds des Pyrénées Ariégeoises. Son nom latin est Robinia pseudoacacia. Il est très résistant et il fait sonner les instrument facilement.

archet-de-viole-de-gamba
Archet de viole de gambe

Coen Engelhard
Serrelongue
09130 Sieuras
France

coenengelhard@gmail.com
tel 0033 677 797 089

Page Facebook des archets

Ce que les musiciens et luthiers en disent :

Robert Brewer Young, France, USA, luthier :
Coen travaille dans l’esprit des grands luthiers et archetiers du passé. Il répond au potentiel des matériaux, en utilisant une combinaison d’instinct musical, une esthétique classique et un sens aigu de ce qui fait le meilleur outil pour un musicien. Comme l’une des rares personnes qui est à la fois un grand musicien et un grand artisan, il apporte une approche unique et appréciée à l’archèterie pour des instruments d’époque. www.robertbreweryoung.com

Pierre Thouvenot, France, a fait mes deux violes Renaissance et a suggéré d’utiliser le bois d’Acacia:
L’articulation avec ces archets est assez extraordinaire, bien qu’ils ne soient pas lourds, ce qui fait qu’ils n’écrasent pas du tout la viole et qu’ils laissent vraiment toutes les harmoniques sortir. C’est un vrai plaisir d’articuler les partis de basse des pièces de la Renaissance et de pouvoir ainsi dynamiser la musique d’ensemble. La colophane Pop’s y contribue aussi. pierthou@orange.fr

René Slotboom, Pays-Bas:
Comme fabricant de viole je suis spécialisé dans la fabrication de violes du 16ème siècle et il était toujours difficile de trouver les bonnes cordes en boyau avec la tension adéquate, mais depuis que j’ai découvert les archets en acacia de Coen Engelhard je peux arrêter d’expérimenter avec les cordes, car ces archets fonctionnent très facilement sur chaque corde en boyau, fine ou grosse. Les archets jouent d’eux-mêmes et combinent légèreté avec un son très résonant sur mes instruments!
www.reneslotboom.nl

Franz Fink, Allemagne
Cher Coen, hier je suis rentré d’une tournée, nous avons ouvert le tube cette nuit (23.30) avec mes filles et ma femme. Nous avons joué jusqu’à 3 heures du matin !!!! Je pense que nous avons trouvé ce que nous cherchions depuis longtemps. Les archets sont impressionnants. Nous aimerions donc tous les acheter.
Ich Glaube, Bögen le das Jetzt haben wir mit gefunden, wonach wir haben lange gesucht. Die Bögen sind genial. Aussi: wenn wir alle 4 Bögen kaufen dürfen, dann möchten wir das gerne tun. http://www.st-martin-idstein.de

Alejandro Marías, Espagne: Je me sers de l’archet Renaissance de Coen Engelhard pour jouer la musique dues 16ème et 17ème siècle sur une basse de viole pur-gut-cordes après Gasparo da Salò. Il est un excellent partenaire pour cet instrument en raison de son articulation, la fluidité, la stabilité et le confort, correspondant parfaitement avec son pur-gut dans chaque registre. http://www.laspagna.es

Julie Stalder, Suisse: l’archet de Coen est absolument parfait pour jouer le lirone, long, mais pas lourd, et flexible. Il fait un son puissant, résonnant, et facilite l’adaptation de la répartition du poids sur les cordes pour jouer les accords. Il donne beaucoup de liberté dans la vitesse et la dynamique, ce qui est pas toujours facile quand on joue tant de cordes à la fois! Merci beaucoup pour votre travail Coen!

Constance Allanic, Utrecht Pays-Bas,: Dans la performance historique, j’attache personnellement une grande importance à la recherche expérimentale: ma Viola Bastarda (après Gasparo da Salò, ca. 1580) par exemple, devrait bien sonner, même avec des cordes en boyau nu, malgré son diapason de 65 cm . Mais comment ? Après des années d’expérimentation, l’archet s’est avéré décisif: avec l’archet renaissance de Coen l’instrument sonne bien, même avec six cordes en boyau non filées !

Pieter Wispelwey, violoncelliste Hollandais :
L’archet est un peu une nouvelle ouverture dans la relation avec mon violoncelle Barak Norman, dans lequel la foi est depuis longtemps fragile. Avec ton archet, au moins, il fonctionne. Plus ce son poussiéreux ….
Pieter Wispelweij avec archet de Coen Engelhard

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s